5e : Santiago (Chili)

la ville a déjà effacé les stigmates de la crise.
La ville a déjà effacé les stigmates de la crise. © Nathalie Lanteaume

Les métropoles d'Amérique du Sud sont à l'image du poids économique que commence à prendre le continent. La capacité de Santiago, la capitale du Chili, à encaisser la crise est à ce titre révélatrice. Pendant la récession, entre 2007 et 2010, les revenus créés par habitant ont chuté de 2,4% et peu d'emplois ont disparu (-0,3%), soit des conséquences bien moins violentes que dans la plupart des villes du monde. Et aujourd'hui, la machine est déjà repartie puisque que richesse et emploi affichent de jolis taux de croissance.

Evolution des indicateurs entre 2009 et 2010 :
 Valeur ajoutée par habitant : +4,3%
 Nombre d'emplois :+6,2%