La cryonie pour préserver son corps

plongé dans l'azote liquide, le corps est congelé sans être altéré.
Plongé dans l'azote liquide, le corps est congelé sans être altéré. © Photo by Charles Platt, courtesy of Alcor Life Extension Foundation

Congeler son corps dans l'azote liquide à -196 °C en attendant que la science puisse un jour le "ressusciter" : c'est le principe de la cryonie. Deux entreprises américaines (Alcor et Cryonics Institute) et une russe (Kriorus) proposent cette prestation pour des tarifs allant de 28 000 à 200 000 dollars et des assurances-vie dédiées ont été lancées aux Etats-Unis.

Si les pionniers passaient encore pour des hurluberlus il y a peu, les progrès en la matière sont étonnants. Des chercheurs chinois sont ainsi parvenus récemment à réimplanter un membre congelé sur un rat. Le scientifique Pierre Boutron estime même que la cryonie est à portée de main, "au même stade que la transplantation cardiaque il y a 25 ans".