Suivre un régime draconien... ou faire comme si

réduire son apport calorique de 30 à 50% aurait des effets significatifs sur
Réduire son apport calorique de 30 à 50% aurait des effets significatifs sur l'espérance de vie. © LogicheCreative.it - Fotolia.com

La méthode la plus simple pour ne pas vieillir semble être... de faire un régime. Les études scientifiques s'accumulent depuis plusieurs années pour démontrer le rôle de la restriction calorique sur l'espérance de vie, notamment en ralentissant le métabolisme et en bloquant certains facteurs inflammatoires. Dans une étude parue en 2009, des singes sous-alimentés de 30% ont ainsi vu leur mortalité divisée par trois.

Heureusement, il ne sera peut-être pas nécessaire de se priver de nourriture pour l'éternité : les chercheurs planchent déjà sur des médicaments imitant l'effet des régimes. Une supplémentation en glucosamine a par exemple permis d'allonger la vie de souris de 10% sans modifier leur régime alimentaire. Le resveratrol, un polyphénol que l'on trouve notamment dans le vin rouge, aurait lui aussi des effets protecteurs significatifs.