Dukan, des ventes qui marchent à plein régime Communication tous azimuts et lobbying discret

l'ouverture des etats généraux du surpoids par le docteur pierre dukan en 2008.
L'ouverture des Etats généraux du surpoids par le docteur Pierre Dukan en 2008. © Laura Zuili - Caradine

Avec le succès de ses livres et le bouche-à-oreilles, l'entreprise Dukan n'a pas besoin de dépenser des fortunes en publicité. Pierre Dukan le reconnaît lui-même : "La grande diffusion de ma méthode tient à la sympathie réciproque qui me lie à mon public, qui n'hésite pas à relayer mon régime avec conviction et enthousiasme".

La Sedad, dirigée par le fils Pierre Dukan, Sacha, emploie tout de même une trentaine de personnes. Pas de trop pour gérer la notoriété phénoménale du docteur.

"Nous croulons sous les sollicitations parfois farfelues", avoue Laura Zuili, son attachée de presse personnelle. "On nous a même proposé des cures Dukan sur un catamaran".

Pourtant, Dukan avance plus discrètement dans certains cas. Une mystérieuse association nommée "Riposte" (Réaction Internationale Prévention Obésité Surpoids Toutes Expertises) s'est ainsi entiché d'organiser La Semaine de la prévention du surpoids.

Une option "poids d'équilibre" au baccalauréat.

"Un commercial nous a contacté  pour un partenariat", relate ainsi une responsable du Pulpe Club, une association consacrée aux femmes rondes. "Très rapidement, il nous a parlé de méthode pour maigrir, puis du nom du Docteur Dukan".

Derrière Riposte se cache en effet le célèbre docteur, comme il est facile de le vérifier sur le site Internet. L'association a conçu un véritable "plan de bataille". Outre la Semaine de la prévention du surpoids, elle souhaite proposer l'option "poids d'équilibre" au bac, ou encore lancer une étude planétaire "d'évaluation de la valeur émotionnelle et affective des 200 aliments du patrimoine alimentaire humain".

Autour du même sujet