Les parkings intelligents d'Urbiotica redynamisent les centres-villes

Les capteurs connectés d'Urbiotica ont permis de réduire le trafic lié à la recherche de place d'environ 25% à Nice. © Urbiotica
Une quinzaine de villes d'Europe ont déjà été séduites par la solution de parking connecté imaginée par l'Espagnol Urbiotica, l'une des entreprises les plus dynamiques du marché. La société barcelonaise a notamment installé 4 500 capteurs en 2014 sur des places de stationnement du centre-ville de Nice, réduisant le trafic lié à la recherche de place d'environ 25% grâce au contrôle automatisé du respect des règles de stationnement (durée et paiement) et au guidage vers les emplacements libres via une app dédiée.
Ce projet, bien qu'abandonné par la ville depuis le printemps dernier pour des raisons financières, a été adopté en 2016 par de plus petites communes en France et à l'étranger comme Vic-en-Bigorre (Hautes-Pyrénées) et Sète (Hérault). La première a équipé 114 places de son centre-ville pour contrôler le respect du stationnement gratuit et partagé (2h maximum les jours ouvrés), avec un signal envoyé automatiquement au service de la Police Municipale qui peut procéder à la verbalisation d'un véhicule contrevenant. A Sète, une cinquantaine d'emplacement sont équipés.