Center Parcs, les recettes du succès Des cottages gérés comme des biens immobiliers

les cottages n'appartiennent pas au groupe pierre&vacances mais sont vendus à
Les cottages n'appartiennent pas au groupe Pierre&Vacances mais sont vendus à des investisseurs ou à des particuliers. © Center Parcs

Les cottages des Center Parcs n'appartiennent pas au groupe Pierre et Vacances, qui se contente de les louer. 91,1% du patrimoine en Europe appartient à des investisseurs institutionnels.

Mais aujourd'hui, le groupe développe un autre modèle : les cottages des nouveaux parcs sont prévendus à des particuliers. Un cottage de quatre personnes dans le Domaine des Trois Forêts, par exemple, se vendait entre 250 000 et 291 000 euros hors taxes.

Le petit coup de pouce de l'Etat

"C'est un système gagnant-gagnant", explique Daniel Mougeotte. "Comme nous nous implantons en zone rurale, les particuliers bénéficient d'incitations fiscales". Le groupe leur garantit également un retour de 4% par an du montant de l'investissement. De l'autre côté, ce système permet à Center Parcs de ne pas avancer de fonds et donc d'accélérer son développement. "C'est nettement plus avantageux que d'emprunter auprès d'une banque", avoue Daniel Mougeotte.

Mais attention : le cottage n'a rien d'une résidence secondaire. Pour leur séjour, les propriétaires devront comme tout le monde passer par la centrale de réservation commune. Il est même possible qu'ils ne voient jamais leur propriété !

CENTER PARCS / Résidence secondaire