10 concepts de street-food qui marchent Eat the Road, à l'assaut des entreprises

"Pour faire sa place sur un nouveau marché, il faut soit être le premier, soit le meilleur. N'étant pas le premier, j'ai décidé d'être le plus original", confie sans fausse modestie Benjamin Konrad, fondateur en octobre dernier d'Eat the Road. 

pour mieux s'imposer, eat the road a choisi de se différencier des autres
Pour mieux s'imposer, Eat The Road a choisi de se différencier des autres trucks. © Eat The Road

Difficile de lui donner tort. Son food-truck de hamburgers, un Airstream Flying Cloud de 1958 à la carlingue argentée, ne passe pas inaperçu. Ajoutez à cela un concept qui revendique se fournir auprès des commerçants du quartier. Son activité de food-truck est partie sur les chapeaux de roue, au point de préparer une nouvelle caravane. 

Présent sur des marchés huppés de l'Ouest parisien, Eat the Road véhicule aussi une image très forte qui plait aux grandes entreprises."Aujourd'hui, l'essentiel de notre activité se fait auprès des entreprises qui nous sollicitent pour proposer une alternative à leurs salariés, explique Benjamin Konrad. Certaines municipalités viennent aussi nous chercher", ajoute-t-il, précisant que son activité est d'ores et déjà rentable. 

Du coup, plutôt que de chercher désespérément des emplacements sur la voie publique, c'est vers les entreprises que se tourne ce serial-entrepreneur.

Idée de business / Eco réelle analyse