Jacques Stern (PDG d'Edenred) "L'amélioration du taux de pénétration préservera les emplois"

Le patron d'Edenred espère que son entreprise emploiera plus que les 6 000 salariés actuels dans les prochaines années. Ne serait-ce que parce qu'Edenred entend se développer dans 8 pays dans les prochaines années. Mais ce développement concerne aussi la France. Jacques Stern espère bien y développer l'emploi grâce au lancement de nouveaux produits. Il pense notamment à un chèque écologique lancé avec succès en Belgique. Mais il espère continuer à se développer en France grâce à l'amélioration de son taux de pénétration sur le marché. Aujourd'hui, 3,5 millions de Français bénéficient de titres repas pour 22 millions d'actifs. A propos de son retard sur la dématérialisation des titres, Jacques Stern y voit un challenge plus que des baisses d'effectifs.

Introduction en Bourse