... et aujourd'hui, elle jure un peu moins par la grande vitesse

En avril 2009, La Poste a décidé de supprimer un quart de ses TGV postaux et est passé de huit à six rotations quotidiennes pour faire face à la baisse des volumes de plis échangés en France. A l'origine, le parc était composé de 5 demi-rames permettant de composer 2 rames entières et une demi-rame en entretien. Aujourd'hui La Poste est propriétaire de 3 rames entières.
©  La Poste