Untitled Document
Sommaire

En savoir plus

description brève de l'image
 
Le modèle Caymen qui a assuré la réussite de la marque Photo © Crocs
 

L'origine de ce compte de fée commercial se trouve sur la mer. Trois Américains achètent au Canada des chaussures adaptées à la navigation. Elles ne glissent pas et ne marquent pas le pont du bateau. Conquis par ces sabots sans prétention, les copains du Colorado décident de racheter l'usine québécoise Créations Foam qui les fabrique depuis 2001 ainsi que le brevet qui va avec.

Car le secret de ces chaussures porte le nom de Croslite. Cette matière, un plastique expansé dont la composition reste jalousement gardée, est moulée pour devenir une chaussure. Lavable, flottante, elle a aussi l'avantage d'être "thermoformable", en clair, elle prend la forme des pieds grâce à la chaleur qu'ils dégagent. Enfin, les concepteurs traitent les chaussures avec un produit antibactérien pour éviter qu'elles ne s'imprègnent de l'odeur des pieds..

Les sandales à Wall Street

Rapidement, le confort de ces sabots séduit les Américains. Dès 2003, la première année de production, 76.000 sandales sortent de l'usine. La popularité de ces nouvelles chaussures explose alors qu'Holywood les adopte : Al Pacino, Jack Nicholson ou encore Teri Hatcher en portent.

En février 2006, les fondateurs de Crocs décident de passer à la vitesse supérieure en faisant entrer la marque sur le marché américain du Nasdaq. La capitalisation boursière dépasse alors le milliard de dollars, ce qui représente le plus gros appel sur le Nasdaq dans l'industrie de la chaussure. Alors que son prix était de 15 euros à son introduction, l'action de la société en vaut aujourd'hui quatre fois plus.

Cette envolée boursière suit l'explosion des ventes. A l'été 2006, les usines produisaient près de 3 millions de paires par mois pour faire face à la demande. Après 109 millions de dollars en 2005 et 354 millions en 2006, l'entreprise table cette année sur un chiffre d'affaires dépassant les 800 millions de dollars.


JDN Economie Envoyer Imprimer Haut de page