Citybird : le taxi-moto venu d'Asie

un taxi-moto citybird sillonne les rues de la capitale. comme de nombreuses
Un taxi-moto Citybird sillonne les rues de la capitale. Comme de nombreuses entreprises du secteur qui essayent de s'implanter en province, le groupe a également une flotte de véhicules à Marseille. © Citybird

Depuis 2000 ils surfent entre les voitures, coincées dans les embouteillages du périphérique parisien. Le taxi-moto séduit les clients pressés et prêts à payer en moyenne 30% de plus que pour une course classique. Le leader du secteur en région parisienne est Citybird, qui a effectué 175 000 trajets en moto depuis 2003.

Les autorités ont mis dix ans à règlementer ce concept importé d'Asie. "Beaucoup d'entreprises ont ouvert en 2011, quand le cadre légal a été mis en place. Aujourd'hui, nous sommes près de 600 entreprises en France", explique le président du syndicat autonome du transport de personnes à moto, Marc Beffaral. Pour rassurer les passagers, les sociétés essayent d'embaucher des chauffeurs de plus de 50 ans.

 Voir le site de Citybird