Lyft : partager sa voiture avec des particuliers

une voiture lyft, conduite par un particulier. ce système surfe sur la vague de
Une voiture Lyft, conduite par un particulier. Ce système surfe sur la vague de l'économie du partage (sharing economy) qui se développe sur le web. © Lyft

Des voitures affublées de moustaches roses par leurs propriétaires paradent depuis un an et demi dans les rues de San Francisco. Le but ? Etre facilement repérées dans le flux de la circulation par les utilisateurs de Lyft, une application d'autopartage sur de courtes distances pour les particuliers.

Lancée début 2012 par la start-up de covoiturage Zimride, elle permet de réserver à l'avance un trajet, ou de solliciter instantanément un "lyfteur" proche. Comme "lyfter" coûte deux fois moins cher que prendre un taxi, l'appli fait un tabac. Après San Francisco, les capots moustachus des voitures font sourire les passants de Washington, New York, Los Angeles et même Seattle depuis avril 2013.

 Voir le site de Lyft