Alerte Enlèvement se diffuse sur le Web

Alerte enlèvement sur le Web Après avoir avec succès investit les lieux de diffusion plus traditionnels, l'Alerte Enlèvement investit aujourd'hui le Web, pour, on l'espère, toujours plus d'efficacité. Explications.

alerte hp manchette orange
Le dispositif tel qu'il sera appliqué sur le portail Orange © Orange

Orange, Free, SFR, Google, Microsoft... Tous les géants du Web ont répondu présent, pour former le collectif e-alerte enlèvement. Une démarche bénévole, citoyenne, qui vise à relayer sur les quatre coins du Net français, les visages des enfants disparus, selon le modèle mis en place en 2006 par Nicole Guedj, alors Secrétaire d'Etat aux droits des victimes. C'est elle qu'on retrouve aujourd'hui à l'initiative de ce collectif. 

Depuis l'enlèvement de la petite Elise, le 20 mars 2009, la moitié du travail était fait. En effet, les autorités avaient déjà mis en place un fil RSS, permettant une information en temps réel. Les sites d'information et portails Web pouvaient relayer l'alerte, mais sans coordination aucune. A partir du premier juin, et c'est une première mondiale, les plus grands acteurs du Web français seront au diapason, avec une charte stricte à respecter.

"Avec l'ouverture à ces nouveaux partenaires, on estime pouvoir toucher 90 % des internautes français, c'est en tout cas le potentiel atteignable", déclare Nicole Guedj, contactée par nos soins. "On reste très attentifs au développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication, pour être toujours plus réactifs. On espère ainsi voir prochainement tous les réseaux sociaux s'y associer.

L'e-alerte, suivant la charte graphique stricte du dispositif Alerte Enlèvement, sera donc en page d'accueil des portails Google, Orange, Free, Youtube (cf. images)... L'opération dure 3 heures, prolongeables pendant 21 heures. Le bulletin présente la description de l'enfant, une photo et le numéro à appeler. Avec les nouveaux usages du portable, l'Internet mobile est tout autant mis à contribution. Mais pas d'envoi de mail, ni de MMS, il est très important pour l'enfant que sa photo soit disparue des sites et portails Web et Wap au bout de 24 heures, ou dès sa découverte.  

 

alerte
L'alerte enlèvement sur MSN © Microsoft

Autour du même sujet