Alice devrait perdre sa liberté avec Free

Iliad, la maison mère de Free, vient d'annoncer des négociations exclusives avec Telecom Italia, afin d'acquérir Alice, le fournisseur d'accès à 950 00 abonnés. Quelles conséquences pour le consommateur sont à attendre ?

Free et Alice : les opposés s'attirent

Tous les opposent et pourtant Iliad devrait envoûter Alice. Entre le FAI reconnu pour son attractivité auprès des férus d'informatique (innovations incessantes de la Freebox, chaîne TV Perso) et la jolie blonde remarquée pour ses services (Hotline gratuite, installation à domicile), rien ne laissait présager à un mariage.

 Ce n'est encore que du conditionnel mais Free devrait donc racheter Alice, fort de près d'un million d'abonnés (exactement 954 000 au 31 mars 2008). Si l'opération tenait à être confirmée, la maison mère de Free revendiquerait logiquement la place de premier fournisseur d'accès à Internet alternatif à Orange, devançant du même coup Neuf Cegetel. Loin derrière Orange certes, et ses 7,62 millions d'abonnés ADSL à fin mars 2008, mais devant Neuf Cegetel (3,3 millions de clients haut débit au premier trimestre). Free afficherait donc une part de marché de l'Internet haut débit de 24,6 %.

Reste à savoir comment Free pourra conserver les services actuels d'Alice. Aucune stratégie n'a pour le moment été dévoilée. Mais des questions viennent automatiquement à l'esprit. Tout d'abord, sur le plan du développement, des suppressions d'emplois sont à craindre. Par ailleurs, pour les consommateurs, les services gratuits de hotline d'Alice s'opposent à la politique actuelle de Free et l'on peut se demander comment s'effectuera cette transition.

 

 Une bonne opération pour le réseau ADSL de Free avec en ligne de mire la fibre optique

 

En prenant à défaut Numericable et Neuf Cegetel sur le rachat d'Alice, Free renforce son réseau de desserte ADSL, en proposant aux abonnés non dégroupés de la filiale de Telecom Italia de migrer vers le dégroupage total. Cependant, aucune communication n'a été faite au sujet des forfaits et services actuels d'Alice. Seront-ils conservés ? C'est une question que près d'un million d'abonnés devront se poser, et surtout surveiller de près.

 

Par ailleurs, le directeur financier d'Iliad souligne en effet que l'acquisition d'Alice va également améliorer les investissements dans la fibre optique. Des investissements lourds qui pourront être amortis plus rapidement en raison de la croissance forte de la base d'abonnés du FAI.

Free / Alice