Piratage : état des lieux Piratage de logiciels commerciaux

très appréciées et très piratées, les suites multimédia d'adobe se négocient
Très appréciées et très piratées, les suites multimédia d'Adobe se négocient jusqu'à 3500 euros © Adobe

 Autre versant très important du piratage : les logiciels commerciaux. Pour éclairer ce point, nous utiliseront notamment la très sérieuse enquête de Symantec (voir notre tableau de la cybercriminalité).
Sans surprise ce sont les jeux vidéo PC qui constituent le gros des logiciels échangés, près de 50 % du volume, ce qui ne représente "que" 10 % en termes de valeur. Il faut en effet échanger beaucoup de jeux à 50 euros pour atteindre la perte causée par le piratage d'une suite logicielle à 2000 euros. Ce sont ainsi les logiciels dits "multimédia" qui représentent 68 % de la valeur des logiciels piratés, pour 11 % des échanges.  

Le piratage de logiciels
Types de logicielsValeur des échanges piratesValeur des logicielsPourcentage des échanges
Source : Symantec
Suites multimédia58 millions de dollars40 à 8000 dollars11 %
Applications métiers9 millions de dollars400 à 700 dollars5 %
Jeux vidéo PC8 millions de dollars50 dollars49 %
Utilitaires audio3 millions de dollars250 à 700 dollars1 %
Utilitaires système2,5 millions de dollars20 à 230 dollars16 %
Système d'exploitation 2,2 millions de dollars100 à 250 dollars3 %
Autres logiciels2 millions de dollars30 à 600 dollars5 %
Jeux console1,3 millions de dollars35 à 80 dollars9 %

La France fait ici figure de très mauvais élève. Selon le cabinet IDC 42 % des logiciels commerciaux utilisés par chez nous sont des versions pirates, une tendance légèrement à la baisse.
A titre de comparaison, les trois pays où le taux de piratage de logiciels commerciaux explose sont l'Arménie (93 %), le Bangladesh et l'Azerbaïdjan (92 %). A contrario, les plus sérieux sont les Etats-Unis (20 %), Luxembourg (21 %) et la Nouvelle Zélande (22 %).
Toujours selon l'étude, les pertes financières imputées au piratage dans le monde sont de 48 milliards de dollars par an.

Autour du même sujet