Dossier Anonymous : leurs actions les plus marquantes

des masques de fawkes en vente par dizaine sur ebay
Des masques de Fawkes en vente par dizaine sur eBay © Capture d'écran eBay

Tunisie, Iran, Egypte... Autant d'opérations menées par les Anonymes que l'on peut regrouper sous le nom d'Optunisia. Même si ce n'est pas la première de ce genre, c'est celle qui a permis à Anonymous de se faire connaître dans le monde entier. Le but premier de ces actions est de contrer la censure d'Internet imposée par un Etat. Et on se souvient qu'une des premières mesures des dictateurs avaient été de censurer, puis de carrément couper la connexion dans les pays. 

Les Anonymes ont en réaction mis à disposition des outils (VPN principalement, soit schématiquement des tunnels sécurisés dans le réseau) et surtout des modes d'emplois permettant aux Internautes à la fois de contourner la censure et de ne pas se faire attraper. Et lorsqu'Internet est carrément coupé, ils fournissent des numéros de téléphones où se connecter à l'étranger via des lignes téléphoniques. Ce n'est pas avec cela qu'on peut faire du streaming vidéo, mais c'est suffisant pour échanger des informations.

Par exemple voici un communiqué récent à destination des Libyens, pour leur donner accès à une ligne internet non surveillée et gratuite :
URGENT: Free unmonitored internet in Libya
+494923197844321
Username:
Telecomix
Password:
Telecomix

Autre action d'importance, les Anonymes ont (virtuellement) attaqué le gouvernement tunisien. Pendant plusieurs jours, ils ont fait tombé jusqu'à huit sites gouvernementaux, paralysant en partie la communication interne comme externe du gouvernement. Ils ont également hacké le site de la télévision nationale TV7 pour y afficher le message : « Les journalistes condamnent la répression de la police et exigent la libération de Slim Amamou ». Ce dernier étant un important blogueur tunisien. Les plus grosses attaques contre le gouvernement tunisien ont rassemblé pas moins de 9000 "hacktivistes" (contraction de hacker et activistes) coordonnés.

Anonymous a réellement marqué l'imaginaire des jeunes révoltés tunisiens. Ils seraient plusieurs milliers aujourd'hui à se rassembler sous la bannière des Anonymes. On en a vu même manifester dans les rues de Tunis, arborant le fameux masque blanc de Guy Fawkes ("V pour Vendetta" d'Alan Moore), devenu le symbole des Anonymes.

On retrouve évidemment les Anonymes sur des opérations similaires en Lybie, au Bahrain et en Egypte, ou encore au Maroc et en Algérie en ce début 2011. Ils ont également été très actifs pour soutenir les revendications démocratiques en Iran en 2009. 

Autour du même sujet