Vers un dégroupage généralisé en France ?

 

Lors de l'examen de la loi de modernisation de l'économie (LME), un amendement a été déposé par des sénateurs UMP, selon Theinquirer.fr. Son objectif est de contraindre France Telecom de laisser aux opérateurs tiers un libre accès à ses sous-répartiteurs, environ 120 000 sur tout le territoire. Le but de cette mesure serait de permettre de connecter à l'ADSL des foyers actuellement trop éloignés des centraux téléphoniques principaux et qui ne peuvent donc pas bénéficier d'un signal suffisant. L'amendement, adopté par le Sénat et en commission mixte paritaire le 17 juillet dernier, sera donc dans la version définitive de la loi de modernisation de l'économie.