Bien choisir son navigateur Internet Les concurrents au banc d'essai

Calculer la vitesse d'un navigateur est assez complexe. Nous allons vous proposer plusieurs types de résultats, que nous allons bien entendu expliciter. 

Tout d'abord une moyenne générale du temps que met chaque navigateur pour afficher les pages suivantes : Deezer, L'Internaute, le Portail Orange et le portail SNCF. Un choix de pages lourdes et très fréquentées par les internautes français. On a ajouté à cela le temps que met le navigateur à démarrer et à afficher la page L'Internaute High Tech. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Safari est derrière Opera.

Methodo

Ces chiffres sont obtenus avec un même PC, beaucoup de patience et un chronomètre. Aucun onglet supplémentaire, aucun programme tiers en tâche de fond, le navigateur étant refermé avant chaque nouveau test. Chacune de ces pages a été chargée plusieurs fois, les résultats aberrants écartés. Ce qui est arrivé notamment avec Opéra ou Safari qui ont mis parfois près de 20 secondes à démarrer puis afficher une page, notamment à cause du serveur proxy de la rédaction.
Si les temps recueillis vous paraissent bien courts comparés à chez vous, dites-vous que la connexion de la rédaction est très rapide et que sur le PC de test seul Windows XP et le navigateur tournent.  

Vous trouverez plus loin un tableau synthétisant tous les temps d'affichage, site par site. 

Selon nos tests, donc, volontairement effectués sur un choix de pages lourdes et très fréquentées par les internautes français, tous les navigateurs se tiennent dans un mouchoir de poche, à quelques exceptions près. Il faut se rendre dompte qu'une différence d'une seconde est assez minime et ne se ressentira que peu lors d'une navigation au quotidien. Mais cette moyenne ne doit pas masquer d'importantes disparités selon les sites, ou en temps de démarrage. 

le nouvel opera, premier en performances
Le nouvel Opera, premier en performances © Futuremark
Test de puissance

Ci-dessous, les résultats du test de performances des navigateurs, obtenus par Futuremark. Peacemaker mesure les performances des navigateurs selon plusieurs critère : rendu de graphisme complexe, calcul, formulaires, chats et Internet social, mise à l'échelle de texte...

Pas de surprise du côté d'IE8, au score lamentable du fait de son non respect des standards du Web et son incapacité à reproduire des graphismes complexes. Chrome a rattrapé Safari, pour des performances désormais très proches. Firefox est juste derrière eux, plutôt doué sur le traitement de données. Enfin, et c'est une surprise, Opera 10.5 domine, avec un score impressionnant en rendu de graphismes complexes.

 

 

Internet Explorer / Navigateurs