Faut-il opter pour l'ADSL ou la 3G+ ? Une tarification accessible, mais pas de vrais forfaits illimités

Quelles limites ?

Les 3 opérateurs ont imposé des limites à l'utilisation de leurs réseaux 3G+ qui souffrent du coup la comparaison avec l'ADSL. Par exemple, ne sont pas inclus des services tels que : les appels téléphoniques par Internet (type Skype), les connexions émises depuis l'étranger ou les DOM-TOM, l'envoi de textos, les connexions peer-to-peer, les newsgroup, et les connexions en mode WAP.

Dans le cas des forfaits ajustables, on se retrouve facturé de 15 à 20 centimes d'euros la minute supplémentaire en cas de dépassement. Les factures peuvent être très élevées si vous ne faites pas attention aux contenus que vous visualisez (ex : vidéos en streaming, musiques, images de grande taille...).

Sans compter qu'avec la limitation du débit au delà d'1 Go d'Internet consommé dans le mois, il est impensable d'envisager recourir au téléchargement de fichiers : bandes annonces de films, albums en écoute, versions de démonstration pour les jeux, mises à jour de logiciels, pièces jointes par courrier... il faudra passer par l'ADSL.

Des dépassements coûteux

L'actualité illustre bien comment les forfaits 3G+ peuvent induire en erreur les consommateurs. Certains clients d'Orange ont été facturés tour à tour 39 500, 45 900 et 159 000 euros pour leur abonnement 3G. Il faut donc bien connaître les restrictions d'usages (applications interdîtes) et la limitation en volume de données par mois. Malheureusement, le terme trompeur de forfait illimité pourrait laisser croire aux consommateurs que la 3G+ est un équivalent aux forfaits Internet par ADSL.

Tous les opérateurs ont désormais introduit des soupapes de sécurité dans leurs forfaits. On dispose maintenant d'une facture détaillée des consommations et d'une déconnexion d'Internet au bout de 30 minutes de non utilisation. Pensez à déconnecter votre clé USB 3G+ comme dans le cas d'un vieux modem 56 Kbps.

Les possibilités offertes par la 3G+

Se connecter partout, où que l'on soit, sans contrainte. Quoi de plus beau ? Les débits sont corrects et satisfaisants pour un usage modéré (streaming possible mais déconseillé, jeux sur Internet à proscrire). Si les prix étaient plus accessibles, et surtout si les limitations sautaient, l'ADSL pourrait trembler. En attendant, la 3G+ sur ordinateur est une bonne solution d'appoint pour les territoires mal desservis par l'ADSL.

3G