Hadopi : des voix discordantes et un débat toujours aussi animé

 

Cette semaine, de nombreux artistes s'avouant proches du PS se sont exprimés concernant le coup d'éclat des députés de gauche, embusqués derrière un rideau lors du vote.
D'un côté, Pierre Arditi, Juliette Greco, Jean-Louis Murat, Maxime Le Forestier... Avec une moyenne d'âge de 72 ans, ils ne conçoivent pas que le PS ne prennent pas le parti des artistes et de la protection des droits d'auteurs.
De l'autre, une trentaine d'artistes du monde du cinéma (Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Louis Garrel...). Ils se revendiquant du même bord politique mais dénoncent dans Libération la démagogie de la loi et soutiennent la direction du PS dans une démarche progressiste.

Pendant ce temps, l'industrie du disque (SNEP) a de nouveau présenté des résultats en baisse de 16,4% par rapport au 1er trimestre 2008. Sauf que, précise l'association UFC-Que choisir, la SACEM - qui collecte l'argent des droits d'auteurs - ne s'est jamais aussi bien portée. Avec près de 760 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007, le secteur reste très dynamique, tiré par les revenus issus de la télévision et de la diffusion de musique enregistrée.

Chiffre d'affaires / Copyright