Hadopi rejetée, sera revotée fin avril à l'Assemblée

 

Rejetée avec à peine 1 député sur 10 présent à l'Assemblée, on pourrait croire que la loi Hadopi indiffère royalement nos représentants, ou encore qu'ils n'y ont rien compris. Et pourtant c'est avec une certaine urgence que le gouvernement a décidé de proposer une nouvelle lecture du texte, le 28 avril. A la place d'une loi sur l'inceste initialement prévue, les députés auront à débattre de la lutte contre le téléchargement illégal. Une redéfinition du calendrier parlementaire après les vacances de Pâques aura été nécessaire, ainsi qu'une remobilisation de la part du gouvernement des députés de la majorité (UMP).

Autour du même sujet