Internet Explorer sous les 50% de parts de marché ?

 

La société Statcounter vient de publier une étude de marché des navigateurs Internet pour mesurer l'impact du ballot screen de Microsoft. Pour rappel, le ballot screen est un écran de choix du navigateur Internet proposé à tous les utilisateurs d'Internet Explorer par une mise à jour imposée, suite à une décision de justice européenne. Prévu pour favoriser la libre concurrence sur ce marché, le ballot screen pourrait avoir un premier effet sensible.

Depuis sa mise en application, Statcounter constate en France que la part de marché de Firefox a progressé de 1,26 point, celle de Chrome de 0,82 point, celle de Safari de 0,36 point et celle d'Opera de 0,12 point. Toujours selon Statcounter, la part de marché d'Internet Explorer serait tombée de 51,82% en février à 49,28% en mars. En Italie et en Angleterre en revanche, IE détient encore 54,15% et 57,2% respectivement, mais régresse également.

Part de marché