Une semaine bien sombre pour Amazon

 

Fin du cauchemar pour Amazon? Espérons-le, car c'est une véritable série noire que l'entreprise Américaine a vécue la semaine passée. En premier lieu, des utilisateurs du Kindle, le livre numérique d'Amazon, ont vu certains de leurs livre effacés à distance par la compagnie. Leurs cibles ? Certains livres d'Orwell et d'autres. Pourquoi? Et bien l'entreprise a expliqué que les plateformes qui proposaient ces ouvrages n'avaient pas les droits nécessaires. L'ironie a voulu que l'une de ces cibles soient 1984 où Georges Orwell traite d'une société américaine qui contrôle tout et qui censure à tout va...
Et comme si cela ne suffisait pas, l'organisation juive américaine a porté plainte contre Amazon pour avoir mis en vente des livres négationnistes sur son site.
L'entreprise a assez vite réagi et s'est humblement excusée.

Autour du même sujet