Créez votre blog sur Internet en 20 minutes ! Gérer les commentaires, l'historique et les auteurs

copie d'écran de l'option 'mise en forme' du menu 'paramètres' de blogger
Copie d'écran de l'option "mise en forme" du menu "paramètres" de Blogger © L'internaute magazine

Changeons d'onglet et intéressons-nous au menu "paramètres", et au sous-menu "mise en forme". Dans celui-ci, on va pouvoir définir le nombre de messages que la page principale sera en mesure d'afficher. Ne surchargez pas trop, un maximum de 15 messages par page semble raisonnable. Vous pouvez aussi définir le format d'affichage de la date des messages et le fuseau horaire utilisé.

Le sous-menu "commentaires" mérite aussi votre attention. On peut y définir quels seront les droits pour mettre en ligne des commentaires, si vous souhaitez les modérer avant. On peut aussi choisir de positionner les commentaires sous chacun de vos messages, ou sous forme de fenêtres à ouvrir ce qui ne gêne pas la lisibilité de vos contenus, mais incite moins à la participation des internautes.

 

copie d'écran du sous-menu 'commentaires' sous blogger.
Copie d'écran du sous-menu "commentaires" sous Blogger. © L'internaute magazine
copie d'écran de l'option 'ajouter des auteurs' de blogger.
Copie d'écran de l'option "ajouter des auteurs" de Blogger. © L'internaute magazine

Si vous souhaitez ouvrir votre blog à d'autres rédacteurs, passez sur le sous-menu "autorisations". Vous pouvez alors ajouter des auteurs à condition d'avoir leur adresse email. Ces derniers auront besoin tout comme vous d'un compte Google pour pouvoir se connecter à l'interface de publication du contenu. Rassurez-vous, en tant qu'auteurs, les invités n'ont pas accès à toute l'interface d'administration. C'est aussi via ce sous-menu qu'on peut rendre son blog privé. A vous alors de choisir quels internautes auront accès à son contenu.

Un mot pour finir sur les sous-menus "général" et "édition". Ces options vont servir aux utilisateurs avancés pour définir par exemple un autre outil d'édition que Blogger, ou pour exporter votre blog. Cela peut servir aussi pour définir une URL que vous auriez déjà comme URL par défaut.

Google / Blog