Vers un filtre anti-pédophilie sur Internet

 

A l'origine, un rapport du Forum des droits sur l'Internet (FDI) qui recommande de légiférer pour filtrer les sites à caractères pédo-pornographiques au niveau des fournisseurs d'accès Internet. En d'autres termes, les FAI interdiront l'accès à leurs abonnées à une liste noire de sites pédophiles. Nicolas Sarkozy a fait sienne cette mesure et envisage une loi prochaine. Le filtrage d'Internet est plus généralement une mesure chère au gouvernement qui souhaiterait également employer cette technique pour interdire le piratage. Les FAI s'inquiètent fortement du coût de cette décision. D'autres préfèrent rappeler la Chine et l'Iran emploient ces mêmes moyens.

FAI