Une histoire qui débute tambour battant

les sorciers sont particulièrement dangereux, mais heureusement assez fragiles.
Les sorciers sont particulièrement dangereux, mais heureusement assez fragiles. © Bioware / EA
Pour débuter, on crée donc son héros. Le choix n'est pas très vaste avec seulement 3 races (elfe, nain ou humain), 3 classes (guerrier, mage et roublard) et les 2 sexes. Heureusement, on pourra choisir son apparence en réglant le nez, les cheveux, les yeux... ce qui donne l'impression d'avoir un avatar unique.

Dragon Age Origins propose 6 scénarios d'introduction différents, tous très intéressants. Ils servent à la fois de tutoriels et initient à l'univers. La liberté accordée est donc limitée dans les premières heures de jeu, mais on se familiarise ainsi avec le système de combat pointu.