Du corps à corps et des nouveaux ennemis

les armes sont bien plus variées, et les adversaires aussi
Les armes sont bien plus variées, et les adversaires aussi © Benchmark Group / Valve

Toujours au chapitre des nouveautés, le nombre d'infectés spéciaux a doublé. On trouve le Charger, sorte de demi-tank à la charge furieuse, le Jockey qui vous bondi sur le crâne et enfin le Splitter qui crache des jet d'acide corrosif. Tous sont jouables en Versus. Outre les spéciaux, on apprécie que les zombis communs aient gagné en variété. Les clowns sont très réussis, mais aussi les policiers et leur gilet pare-balles.  

Enfin les armes se sont également démultipliées. Arme de tir, avec une belle variété de nouveaux flingues de tout genre. Le corps à corps fait son apparition (à la place du pistolet dans l'inventaire), avec diverses battes, machettes, poêles et autres pieds de biche. C'est efficace, mais le feeling n'est pas très convainquant.