Interface cerveau - ordinateur : comment ça marche ?

un exemple de casque eeg
Un exemple de casque EEG © Neuroscan

Pour fonctionner, le logiciel OpenVibe requiert ce que l'on appelle un casque EEG (Electro-encéphalogramme).

Il mesure l'activité électrique du cerveau et peut être équipé d'autant d'électrodes que nécessaire pour gagner en finesse d'analyse. On l'annonce en plus assez bon marché.

Dans le cas d'OpenVibe, les 4 applications testées n'utilisent qu'une et une seule électrode, pour réduire d'autant le prix du casque.

La mise en place d'un tel casque est rapide, mais le casque s'avère plutôt encombrant pour l'utilisateur, confient les chercheurs.

Après une phase de calibrage du logiciel (pour mesurer l'intensité du signal du cerveau du sujet), on obtient un rendu 3D de l'activité cérébrale à l'intérieur du crâne.