Les LED sont-elles dangereuses ? Cas pratiques et questions courantes sur les LED

living colors de deuxième génération
Living Colors de deuxième génération © Philips

Qu'en est-il des LED dans les jouets ? 

C'est la question qui peut effrayer ! Pour nous, pas de risque, même si il est toujours bon de bien éduquer les enfants à ne pas regarder directement une source lumineuse. Nous avons tout de même demandé son avis à Laurent Parrot, responsable sécurité et technique de la Fédération française des industries Jouet-Puériculture.
"La mise en garde de ce rapport vise les systèmes d'éclairage et non pas les jouets. Il n'y a donc pas de danger. Les jouets sont soumis à des normes de sécurité strictes (CEI 62115 pour la sécurité des jouets électriques et CEI 60825 pour les appareils à laser) qui ne sont pas contredites par ce rapport."   

Pas de souci de ce côté donc. D'autant que Laurent Parrot nous a bien précisé que la majorité des jouets subissaient des tests par des laboratoires indépendants avant leur commercialisation, et que de très nombreux tests étaient effectués sur les produits du marché.

Qu'en est-il des LED de mon téléviseur à écran plat ?

Vous vous en doutez si vous avez lu les paragraphes précédents : pas de risque évidemment pour les TV à rétro-éclairage LED. L'oeil n'est pas en contact direct avec le faisceau lumineux; et leur puissance lumineuse est très faible. Elles ne sont donc pas concernées. 

Pourquoi un rapport ? Quelles sont les LED concernées ?

Loin de nous l'idée de contester ce qu'il y a dans le rapport, juste de préciser que les LED que vous pouvez avoir dans votre salon ne présentent globalement pas de risque. Ce que pointe en revanche le rapport, c'est que de nombreuses LED, utilisées dans l'éclairage public, sont trop puissantes et parfois trop bleues. Le risque n'arrive que lorsque l'on reste longtemps exposé : en gros si on fixe un lampadaire LED pendant des heures.

Faut-il (continuer à) acheter des LED ?

Et oui, pas de panique. Les LED restent un choix d'éclairage toujours aussi avantageux pour chez soi : une très longue durée de vie et une consommation d'énergie très réduite. Si vous avez un spot de LED où vous choisissez la couleur (comme les très chouettes Living Colors de Philips), optez un éclairage indirect et n'abusez pas de la lumière bleue, surtout si vous avez des enfants.

Et on renouvèle nos conseils de prudence : si le faisceau de vos spots est puissant, optez pour un éclairage indirect. Et pour les ampoules à plafonniers, privilégiez les ampoules chaudes, à faible intensité.  

Ce sont donc principalement aux pouvoirs publics de faire attention aux LED qu'ils pourraient installer dans des lieux comme les hôpitaux ou les écoles. Enfin la belle incertitude qui demeure, non abordée par le rapport, concerne les flashs d'appareils photos LED : à la fois puissants et très bleus.

 

une installation utilisant de multiples led de faible intensité
Une installation utilisant de multiples LED de faible intensité © Philips

 

 

 

Autour du même sujet