Les grandes tendances 2010 selon les constructeurs high-tech Toshiba : "une télévision avec un processeur à 8 coeurs"

alain kergoat
Alain Kergoat © Toshiba

Alain Kergoat est directeur marketing France de Toshiba. Il nous explique les ambitions et innovations phares de cette grande marque japonaise pour 2010.

La rédaction. Sur quels secteurs Toshiba sera présent en 2010 ?

Alain Kergoat. Tous ceux de 2009, c'est à dire le téléviseur LCD, l'informatique et la mobilité en général. Mais on ambitionne également la place de leader européen sur les éclairages LED. C'est l'avenir de l'éclairage puisque bien plus écologique et économique, avec une plus longue durée de vie.

Nos équipes de recherche et développement se penchent également sur le secteur du maintien à domicile et de la santé. Nous pensons que les nouvelles technologies ont beaucoup à apporter pour aider les personnes âgées à domicile. 

Et plus précisément sur le secteur des téléviseurs, que peut-on attendre de Toshiba en 2010 ? 

En 2009, la haute définition s'est généralisée et le retro-éclairage LED est apparu dans le haut de gamme. On va étendre au milieu et à l'entrée de gamme cette technologie LED. 2010, ce sera également l'année de la 3D et nous seront présents sur ce secteur.

Pour l'automne, on prévoit le CELL TV, un téléviseur équipé d'un processeur CELL à 8 coeurs. Il disposera d'une puissance de calcul 140 fois supérieure aux téléviseurs actuels pour permettre la mise à l'échelle de l'image, ou upscaling, en très haute définition (2000 x 4000 pixels) mais surtout la conversion en temps réel d'une vidéo 2D en 3D. 

On va suivre également la tendance actuelle qui veut placer le téléviseur au centre du foyer connecté. Et se positionner plus clairement en haut de gamme, pour montrer notre savoir-faire et tirer les basses et moyennes gammes vers le haut. Dans l'idéal, on espère atteindre 10 % du marché des téléviseurs en valeur en 2010.

Allez-vous continuer dans le monde des smartphones et de la mobilité ? 

Oui on sera présent. Même s'il n'y a plus grand chose à faire du côté des smartphones qui ne vont guère évoluer. Notre TG01 reste parmi les plus puissants. On croit plutôt dans les tablettes tactiles, de 5 à 10 pouces. On propose d'ailleurs le JournE Touch, une tablette 7 pouces à 250 euros.

La vraie marge de progression dans le monde de la mobilité reste l'autonomie. On vient d'ailleurs de mettre en vente au Japon une belle innovation, une batterie au méthanol, la Direct Methanol Fuel Cell, et si l'accueil est bon, on la commercialisera en Europe. 

"Nous allons tenter d'harmoniser les interfaces entre les différents appareils de la maison"

Qu'allez-vous proposer dans le domaine informatique cette année ? 

2010 sera une année de plus grande ouverture des systèmes d'exploitation. Nous voulons nous distinguer sur l'interface utilisateur, avec LightSpace, une couche qui viendra se greffer sur Windows 7 dans un premier temps.

On essaye d'apporter une plus grande facilité de navigation, particulièrement dans l'historique des fichiers. Autant que possible, nous allons également tenter d'harmoniser les interfaces entre les différents appareils de la maison. On est train de développer un écosystème (logiciel et matériel) visant à faciliter et structurer l'interconnexion entre les équipements. Qu'ils soient de Toshiba ou non. 

Un dernier mot, que pensez-vous d'une généralisation des interfaces tactiles ?

Pour les smartphones et les tablet PC, bien sûr, mais son utilisation pour les ordinateurs est moins évidente. A l'usage c'est peu pratique, ça fait des traces de doigts, et pour travailler rien ne vaut un clavier.

Toshiba