Dans la ville high-tech de demain Les nouvelles technologies, pour économiser

Eteindre la lumière quand on quitte la pièce, c'est une notion d'éducation élémentaire, on est tous d'accord. Mais c'est un peu difficile à mettre au point avec l'éclairage public. Et pourtant, on y gagnerait beaucoup : économie d'énergie et sommeil plus profond pour qui a la fenêtre de sa chambre juste sous un réverbère.

Plusieurs villes allemandes se sont lancées dans un projet assez génial. Tout lampadaire de la ville est éteint, dès 21 heures. Le noctambule peut allumer l'éclairage public d'une rue grâce à son téléphone portable, en s'en servant un peu comme d'une télécommande : chaque rue a un code, on l'illumine en le tapant. Coup de l'opération : 0 pour l'usager, et une économie de 25 % sur leur facture d'électricité pour les municipalités participantes.

les féroces robops, prédateurs modernes du pigeon.
Les féroces robops, prédateurs modernes du pigeon. © Liverpool.gouv.uk

Les pigeons de l'angoisse

Près de 200 000 euros à l'année, c'est ce que coûte le nettoyage des fientes de pigeons à une ville de la taille de Liverpool (imaginez ce que cela peut coûter à Paris...). C'est l'ingrate tâche quotidienne de plus de 10 employés de la municipalité anglaise. Le maire a décidé de sévir, et a fait appel aux Robops. Ce ne sont pas des super-héros, mais des faucons pèlerins mécaniques.

Les Robops ont l'avantage de ne pas réclamer de nourriture, de ne pas faire, eux aussi, de fientes, et de ne pas mourir du fait de l'air pollué. Ce ne sont en revanche pas de féroces prédateurs du pigeon, puisqu'ils se contentent d'agiter les ailes en tournant la tête. Ce qui suffit toutefois à faire fuir le plus téméraire des pigeons.

Avec les robops et une campagne de communication visant à dissuader les habitants de Liverpool de donner à manger aux pigeons, la municipalité espère une baisse de moitié de la population de ces oiseaux d'ici 2010.  

Cerise sur le gâteau, les robots-faucons de deuxième génération rechargent leur batterie de manière autonome et au soleil !

Autour du même sujet