Brancher, transférer...

Après avoir noirci quelques feuilles, on se dit qu'il est peut-être temps de rapatrier sa production vers l'ordinateur. Le transfert en lui-même ne pose aucun problème, tout se passe en USB à l'aide d'un câble parfaitement standard, l'appareil est reconnu comme une unité de stockage amovible et le logiciel fourni pour récupérer et gérer les documents électroniques fait très bien son travail. Reste l'étape cruciale de la reconnaissance de caractères...