1997 : le retour aux commandes

Ce n'est qu'en 1997 que Steve Jobs signe son retour aux commandes d'Apple. Le groupe est alors en grande difficulté sur le marché des ordinateurs personnels. L'homme conseille déjà depuis plusieurs mois le président d'Apple Gil Amelio, mais provoque son départ. Il est alors nommé président-directeur général intérimaire. Il redeviendra PDG de plein droit en 2000.
©  JOHN G. MABANGLO / AFP