Les produits préférés de la rédaction en 2009 Mes jeux préférés en 2009 et quelques déceptions

Dragon Age Origins

la jaquette du jeu
La jaquette du jeu © Bioware / EA

Plus encore qu'en 2008, j'ai eu l'impression de trouver un marché du jeu vidéo timide et attentiste en 2009. Beaucoup de suites et de projets sans originalité se sont succédés. Heureusement, comme l'industrie est encore en croissance et dynamique, certains jeunes studios se sont lancés dans des produits rafraîchissants et intéressants : World of Goo, Trine, Madworld, Machinarium...

En plus de ces jeux, je vous conseillerais quelques titres sur lesquels j'ai craqué cette année. Tout d'abord, l'excellent Resident Evil 5, un jeu d'action bien prenant à deux en mode coopératif. La chasse aux trésors, la course à l'armement, la durée de vie et les ennemis variés en justifient l'achat. Précision : je n'avais jamais joué à un Resident Evil auparavant, je n'ai donc pas été déçu par les changements.

Si vous êtes plus stratège que soldat, Demigod s'impose comme un choix sûr. Plus joli qu'un DoTA (concept dont Demigod est issu), il offre un bon divertissement et des affrontements de 30 minutes environ en équipe. Là encore, le mieux est d'en profiter entre amis.

En fin d'année, je citerais Colin McRae : DIRT 2 qui reste simple, accessible et fun. Cela faisait bien longtemps qu'un bon jeu de rallye n'était pas sorti. Sans être un fan de voiture et de mécanique, je m'y suis bien amusé. N'oubliez pas de couper la musique répétitive et les heures de jeu vous sembleront moins longues.

Et impossible de clore cette liste sans parler de Dragon Age Origins. Cet excellent jeu de rôle sur PC vous offrira un long divertissement. Exigeant et riche, il rappelle les vieux "livres dont vous êtes le héros". Le mécanisme est identique : des situations s'imposent à vous et selon vos réactions vous faîtes avancer l'histoire dans tel ou tel sens. Les personnages et leurs caractères ont été particulièrement soignés.

Au titre des déceptions, je citerais 3 jeux : Battleforge, Dawn of War 2 et Street Fighter 4. Battleforge tout d'abord car si le jeu était original, il a été plombé par un système d'achat de cartes scandaleux. Dawn of War 2 a privilégié l'aspect solo au détriment du multijoueur et la micro-gestion sur la gestion d'armées.

Enfin, Street Fighter 4 m'a laissé un goût bien amer. La faute à un gameplay presque inchangé et mal adapté aux manettes des consoles. On a la sensation de se retrouver devant une simple adaptation de Street Fighter 2 sur téléviseur HD. Or, on en attendait davantage (contenu, personnages mais surtout gameplay plus accessible).

Jeux