PC = simple comme du droit international ?

Des termes de licence parfois un peu trop complets ? © Apple

Cette fois-ci, ce sont les droits d'utilisation et les contrats de licence de Windows qui sont attaqués.

M. PC tente d'expliquer à M. Mac pourquoi ils sont nécessaires. En effet, correctifs et autres mises à jour obligent M. PC à allonger sa longue liste d'avertissements légaux.

Alors même si M. PC insiste sur le fait que l'univers Windows est très simple, le texte qui s'allonge risque de ne pas convaincre son auditoire.

 

 Voir la vidéo