5 écrans PC Full HD comparés Une belle dalle mate qui manque un peu de contraste

Philips 225P1ES

le moniteur 225p1es de coté
Le moniteur 225P1ES de coté © Yves Drothier - L'internaute magazine

Les spécialistes auront déjà repérés à la référence qu'il s'agit d'un 22 pouces, et non Full HD. Non, ce n'est pas une erreur de notre part mais du fabricant qui nous a envoyé ce modèle. Qu'à cela ne tienne, la dalle est la même que celle utilisée sur le 231E1SB, celui-ci Full HD et 23 pouces, ce qui nous a permis de tester la qualité de l'image.

Premier constat, le moniteur de Philips fait dans le sobre niveau design avec le 225P1ES alors que le 231E1SB fera plutôt dans le gloss brillant. Le pied est différent, mais les deux ont une base large et solide, et un équilibre avéré. Dommage en revanche que le 23 pouces se contente d'une inclinaison verticale pour seul réglage de la position de l'écran.

Dans la version 22 pouces en revanche, on retrouve la plupart des réglages essentiels : rotation horizontale et verticale, réglage de la hauteur et inclinaison. Le menu de paramétrage de l'écran est identique d'une version à l'autre et pour le moins rudimentaire.

la bande annonce du film up in the air version hd
La bande annonce du film Up in the air version HD © Yves Drothier - L'internaute magazine

On retrouve dans chacun une option d'économie d'énergie et des conditions de fabrication plus respectueuse de l'environnement (matériaux moins polluants). Cela se ressent légèrement au niveau de la consommation, le moniteur culminant à 29 watts en pic, contre 35 watts environ pour la concurrence.

La connectivité des deux modèles de Philips comprend un port VGA et DVI, mais pas de ports HDMI. C'est donc simplement et uniquement un moniteur d'ordinateur. Regrettable puisqu'on dispose d'une résolution Full HD similaire aux résolutions de téléviseurs.

Concernant les performances de la dalle, celle-ci est plutôt correcte mais ne fera pas date non plus. Soulignons d'abord le choix d'une dalle mate sur le 225P1. Une bonne initiative qui limite les reflets. Le contraste est en dessous des meilleurs modèles, le Samsung F2380M en tête, sans que cela ne soit scandaleux.

Le réglage des couleurs est plutôt neutre et donc satisfaisant. Reste que Philips a pris le parti de la technologie TN, ce qui réduit les angles de vision. La réactivité donnée par le constructeur se situe à 5 ms, en dessous des meilleurs modèles.

S'il n'est pas le meilleur, son prix tout doux pourrait bien en faire craquer plus d'un. Il est commercialisé à partir de 175 euros sur Internet.

une justesse des couleurs par défaut qui fait plaisir.
Une justesse des couleurs par défaut qui fait plaisir. © Yves Drothier - L'internaute magazine

Philips / Ecran PC