Bien choisir son ordinateur de bureau Les PC tout en un : un multi-usage mal défini

le très joli et2203t d'asus, le tout en un haut de gamme de la marque
Le très joli ET2203T d'Asus, le tout en un haut de gamme de la marque © Asus
Les PC tout-en-un répondent aux mêmes contraintes et problématiques que les mini-PC. Ce sont d'ailleurs souvent des composants comparables, directement fixés derrière l'écran. Et de fait, les possibilités du mini-PC rendent les tout-en-un plus difficilement recommandables. 

Prenons une utilisation multimédia familiale : pour le prix d'un iMac ou d'un XPS One de Dell, on a un téléviseur Full HD et un mini-PC de type Acer Revo ou EeeBox. Pour regarder un film, c'est incomparablement plus confortable que ces écrans tout-en-un souvent bien trop brillants et aux dalles non adaptées. Les tout-en-un proposent en outre un rapport performance-prix assez déplorable, mais bénéficient au moins d'un soin tout particulier sur leur design, comme les iMac par exemple.

Certains constructeurs proposent des machines un peu différentes, tactiles notamment, pour inventer de nouveaux usages. On pense ainsi à Asus, HP et MSI. On trouve ainsi des machines légères, munies d'un écran 16 pouces à partir de 500 euros. D'autres configurations plus puissantes existent avec écran 22 pouces HD et même des lecteurs Blu-ray à 1000 euros et plus.

On remarque l'intégration de plus en plus d'usages aux tout en un : téléphonie skype, apparition de tuner TV, plateforme de jeu... L'IdeaCenter A600 de Lenovo en est un bon exemple. On a toutefois encore l'impression que le monde du tout-en-un peine à trouver un usage, une utilité propre et incontestée. Mais ce sont des machines effectivement plus esthétiques qu'une tour. Reste à savoir si cet argument vaut la différence de prix.  

l'ideacenter a600 et sa télécommande multifonction (téléphone / manette de jeu)
L'IdeaCenter A600 et sa télécommande multifonction (téléphone / manette de jeu) © Lenovo

 

 

 

Ordinateur de bureau