La mémoire vive : réponse à toutes vos questions Lexique de la mémoire vive : So-DIMM, fréquence, timing? kesako ?

de la ddr3 so-dimm, pour ordinateur portable.
De la DDR3 SO-DIMM, pour ordinateur portable. © Qimonda

DDR, DDR2, DDR3 : ce sont les différentes générations de mémoire vive. Elles ne sont, bien entendu pas compatibles entre elles. Elles ont des spécificités différentes. Bien que la DDR3 est sortie depuis l'été 2007, on peut estimer qu'elle ne sera pas intéressante pour le grand public avant l'été 2009. La DDR2 dispose d'un rapport performance / prix imbattable : 20 € le gigaoctet.
Si vous avez besoin de d'avantage de DDR, la première génération, pesez bien le pour et le contre, le gain de puissance sera limité et la mémoire première génération est bien plus onéreuse que la DDR2, cela peut valoir la peine de changer de PC.

DIMM- SO-DIMM : Ce sont les formats des barrettes de mémoire les plus courants : la RAM DIMM est utilisée pour les ordinateurs de bureaux, la SO-DIMM pour les ordinateurs portables.

Les timings, ou CAS ou temps d'accès. C'est une suite de quatre chiffres, compris entre 2 et 8 en fonction de la mémoire, qu'on trouve sur les spécificités complètes de la barrette. Plutôt que d'en détailler la fonction, sachez simplement que plus ces chiffres sont bas, plus la mémoire sera rapide. 4 ou 5 sont des bons temps d'accès pour la DDR2.
Remarque : la DDR a des meilleurs timings que la DDR2, et bien meilleurs que la DDR3. C'est alors la fréquence qui fait la différence. Il ne faut donc comparer les timings de la mémoire qu'entre des barrettes de la même génération et de même fréquence.

La fréquence, logiquement calculée en MHz. Sans encore vous noyer de détails techniques, c'est comme les processeurs : plus c'est rapide, mieux c'est. Encore une fois, dans la limite de ce qui est supporté par la carte mère. Inutile également de prendre de la mémoire de vitesse supérieure au FSB du processeur (800 MHz ou 1333 MHz maximum, en fonction des modèles).

Mémoire vive