L'informatique au service de l'écologie

 

Rien ne va plus. Sur notre planète où se mêle crise économique et crise environnementale, de plus en plus de constructeurs suggèrent des idées de nouvelles technologies plus "vertes". Pour les entreprises NEC et Rohm, il faut régler le problème de la consommation en énergie trop importante des machines en veille. Voilà pourquoi les deux société prévoient le lancement, d'ici la fin de l'année, d'une nouvelle puce permettant qu'une machine ne consomme rien quand cette dernière passe en veille. Pour se faire il faudrait remplacer des puces dites volatiles ( c'est à dire qui libèrerait de l'énergie même si on ne lui demande pas d'en fournir ) par des non-volatiles. La mise en veille ne délivrerait donc plus aucune énergie et, cerise sur le gâteau, la remise en marche se ferait dans l'instant. Autre atout, cette puce pourra faire gagner de l'argent aux Etats ... espérons qu'ils en fassent bon usage !

Neuf