Que vaut vraiment la suite logicielle Nero ? BackItUp & Burn : les sauvegardes de Nero

La suite Nero intègre également, en lien avec ses capacités de gravure, un outil de sauvegarde pas mal pensé. Les évolutions de cette nouvelle version par rapport à la précédente sont une meilleure interface et une vitesse d'exécution accrue.  

Premier point qui donne confiance et qu'on apprécie vivement ; la possibilité, en démarrant son PC avec le DVD d'installation dans son lecteur, d'ouvrir une session Linux optimisée pour faire des sauvegardes manuelles ou de partitions complètes "libérées" de Windows. C'est à dire non seulement propres, mais surtout ce qui permet d'accéder à vos données et de les sauvegarder et les graver alors que votre installation de Windows est corrompue.  

Le logiciel en lui même, sous Windows cette fois-ci, est plus classique. L'interface est plutôt efficace, quoiqu'on reste perplexe sur l'intérêt du changement de charte graphique et d'ergonomie entre Burning Rom et BackItUp. On passe d'un fonctionnement par onglet à des menus déroulants, du rouge au vert, difficile d'imaginer qu'on reste dans le même univers logiciel. Pour le reste, c'est assez simple à utiliser. On y trouve des outils de sauvegarde, y compris avec une possibilité de synchronisation. C'est à dire qu'à chaque fois qu'on effectue une tâche dans un dossier donné, la même chose s'effectue en miroir sur un autre disque dur, sur une clé USB ou même en ligne. Puisqu'avec la version "Platinium" de sa suite, Nero propose un espace de 5 Go en ligne pour ce faire.  

C'est ici également qu'on va créer des DVD proposant des images saines de son disque dur, pour pouvoir simplement les restaurer en cas de pépin. Nero permet d'ailleurs d'efficacement gérer ses DVD ré-inscriptibles, pour mieux compléter ses sauvegardes. 

on peut sauvegarder des 'unités', c'est à dire des partitions ou disques en
On peut sauvegarder des "unités", c'est à dire des partitions ou disques en entier. © Capture Nero

 

 

 

 

 

Logiciel de gestion