IQ500, le tactile les doigts dans le nez Dans les entrailles du IQ500

le pied bien pratique
Le pied bien pratique © Pierric Marissal / Benchmark Group

 Avant d'autopsier l'ordinateur, un mot de l'enveloppe. C'est effectivement une belle machine. On apprécie qu'HP n'ait pas cherché à plagier l'iMac. Le Touchsmart a sa personnalité, sa touche propre. Les courbes sont harmonieuses et le pied inclinable bien pratique. L'ensemble est d'ailleurs plutôt fin. On regrette un peu le revêtement plastique, on s'habitue vite à l'aluminium brossé, mais c'est un choix économique tout à fait défendable.
Première et agréable constatation, la machine ne chauffe pas et ne fait aucun bruit.
HP a choisi des composants issus du monde de l'ordinateur portable. Les performances s'en voient limitées, mais le constructeur n'aurait pu réaliser un ordinateur à la fois fin et qui ne chauffe pas sinon.
 

Caractéristiques du IQ500
Typede composantmodèle
Source : HP
Processeur Intel Core 2 Duo T5850 à 2,16 GHz
Mémoire vive4 Go de DDR2
Chipset graphique Nvidia 9300M GS (256 Mo dédiée + 2047 Mo partagée)
Ecran22 pouces (1680x1050)
Disque dur 500 Go (7200 tr/min)
Mensurations 53 x 8,4 x 44 cm pour 10,7 Kg

De nombreux portables milieu de gamme ont une configuration très similaire au IQ500 et marchent très bien. Et effectivement, sous Vista, il se révèle très fluide. La surcouche graphique toutefois, bien que pratique, fait vraiment souffrir l'ordinateur, monopolisant une quantité impressionnante de mémoire vive (merci les 4 Go). Il faut absolument penser à fermer toutes les applications tactiles (diapo, carnet de note, calendrier...) avant de lancer un film ou un jeu, sous peine de voir son PC ramer.  

sans programme lourd de lancé, voici une interface bien gourmande en ressources
Sans programme lourd de lancé, voici une interface bien gourmande en ressources © HP

Autour du même sujet