IQ500, le tactile les doigts dans le nez Verdict sur le IQ500

plutôt fin
Plutôt fin © HP

Difficile de faire une synthèse du produit. L'ensemble est convainquant, malgré quelques défauts handicapants. Après une utilisation approfondie, on en ressort satisfait, mais surtout très impatient de voir la suite. HP fut pour le coup visionnaire, a proposé un PC bien pensé, joli, bien conçu, bénéficiant d'une interface novatrice (surcouche logicielle) mais pas adapté à Vista. La technologie tactile employée est de même discutable.
Un point désagréable non encore évoqué : l'ordinateur émet des BIP insupportables à chaque contact du doigt sur l'écran. Un bruit qu'on peut fort heureusement désactiver, mais qui revient de manière incompréhensible à chaque lancement de nouveaux programmes.

Incontestablement, ce type de PC prendra de la valeur avec Windows Seven et la gestion du multitouch, c'est-à-dire la reconnaissance de plusieurs doigts en même temps. Il n'y a qu'à voir la multiplication des annonces de constructeurs pour des produits similaires, à sortir courant 2009 pour s'en convaincre (Asus, MSI...)

Les plus
-Le tactile, c'est rigolo
-Esthétisme de l'ensemble
-Surcouche graphique ergonomiquement bien pensée
-PC fin et design
-Bien équipé pour une utilisation multimédia

Les moins
-Surcouche graphique trop lourde en ressources
-Ecran trop brillant
-Tactile moyennement précis 

Sachez enfin que si le IQ500 se négocie à partir de 1400 euros, une version évoluée, le IQ800, plus puissante et plus chère se trouve à 1900 euros. L'écran passe alors à 26 pouces (66cm) et le processeur et la carte graphique sont une gamme au dessus. 

 

le menu qu'il faut avoir lancé en permanence pour régulièrement re-désactiver
Le menu qu'il faut avoir lancé en permanence pour régulièrement re-désactiver les sons © HP

Autour du même sujet