Le stockage se décline désormais en flash Consommation

Un disque dur doit constamment laisser ses éléments mécaniques en mouvement afin de pouvoir fonctionner, comme ses plateaux par exemple qui doivent toujours être en rotation. Ce n'est pas le cas du SSD qui n'utilise pas d'élément mécanique. Lorsqu'il n'est pas en phase d'écriture ou de lecture, ce dernier est alors en phase dite "inactive", un état dans lequel le SSD ne consomme que très peu d'énergie.

Voilà ce qui ressort en théorie concernant la consommation électrique des SSD. Mais nos confrères de Presence-PC ont révélé il y a quelques semaines avec tests à l'appui, qu'en pratique la majorité des SSD sortis sur le marché (environ une dizaine pour le moment) ont une consommation supérieure aux disques durs classiques en utilisation normale. Alors qu'en est-il réellement ? Il faudra attendre d'en savoir un peu plus sur le sujet avant de se faire une opinion car les fabricants de SSD continuent à nous vanter les mérites de leurs produits en termes d'économie d'énergie.

 

Consommation