Le stockage se décline désormais en flash Durée de vie

La durée de vie d'un SSD est pour l'instant inférieure à celle des disques durs. Cela est notamment dû aux différents cycles d'écritures sur la mémoire flash composant le SSD.

En effet, on ne peut en effet pas écrire de manière infinie sur une cellule de mémoire. Les chiffres peuvent varier d'un constructeur à l'autre. Le nombre de cycles d'écriture peut ainsi aller de 100 000 à 300 000, mais la durée de vie tend à s'allonger grâce aux progrès faits chaque jour dans ce domaine.

Autour du même sujet