On a testé un écran 3D, sans lunettes La 3D sans lunettes, la technique

Réussir un effet de relief sans lunettes, comment est-ce possible ? En fait, avec ou sans lunettes, le principe reste assez identique. L'effet 3D est permis en trompant le cerveau, ce qui est obtenu en adressant successivement à chaque oeil des images décalées.  

Ce qui était le cas, avec beaucoup de maîtrise technique, avec la 3D Vision de Nvidia l'est encore ici. Les lunettes sont remplacées par des filtres à l'écran qui produisent le même effet : une image pour un oeil. Mais cette absence de lunettes, confortable, pose quelques contraintes. Déjà, le positionnement devant l'écran n'est pas souple. Sur ce moniteur, il faut se placer selon certains angles pour que cela fonctionne parfaitement. Un décalage à gauche ou à droite et l'image se trouble, puis redevient nette lorsqu'on change de zone. C'est pourquoi le Wazabee est dit multi-utilisateurs : il y a 5 zones, 5 angles dans lesquels la vision en relief est bonne, ce qui permet de bénéficier de l'effet 3D à plusieurs. 

Le relief est ainsi la conjugaison de la technique de l'écran (les filtres), de l'optique (il faut tromper le cerveau), ainsi que d'une partie logicielle non négligeable. Il faut ainsi installer des pilotes spécifiques et utiliser un lecteur spécial pour lire photos et vidéos en 3D, capable d'associer les photos entre elles pour créer l'effet relief. Pour les jeux, le processus est également logiciel, il faut envoyer des instructions à la carte graphique qui créera les images souhaitées. On espère que les constructeurs prendront en compte l'effet relief dans leurs prochaines générations de cartes graphiques, ce qui permettra de gagner sérieusement en performances.

une image, composée de 9 photos identiques, qui recomposée par logiciel, donnera
Une image, composée de 9 photos identiques, qui recomposée par logiciel, donnera un très bon rendu 3D © Spatial View

Ecran PC