Quel netbook choisir ? 7 modèles comparés Asus eeePC Touch

le tactile se prête bien à une utilisation internet et multimédia.
Le tactile se prête bien à une utilisation internet et multimédia. © Asus

L'eeePC Touch est une excellente initiative d'Asus qui tente de réunir avec ce modèle le monde du netbook et celui de la tablette Internet. Un effort louable qui lui permet de se démarquer un peu sur ce marché saturé. Et force est de constater que le produit est réussi et même assez convaincant.  

Son nom l'indique : l'eeePC Touch est tactile. Livré avec Windows XP pour l'ancienne version, et Windows 7 pour la nouvelle version, il peut être commandé au doigt ou au stylet (à notre goût plus pratique). Asus a travaillé son eeePC qui dispose d'une interface spécifique. Elle permet de lancer facilement des programmes en utilisant l'écran tactile. 

Dans le même esprit, on peut basculer l'écran à l'envers et le replier pour s'en servir comme une tablette Internet uniquement, sans clavier. C'est d'ailleurs préférable étant donné que l'eeePC Touch ne mesure que 8,9 pouces. Son clavier est minimal et peu pratique. A n'utiliser que pour dépanner. Cependant, ce défaut ne se fait pas trop sentir car l'interface tactile est réactive et précise. On se prend même à rêver que les logiciels en tiennent compte : les options et boutons ne sont pas bien gros parfois à l'écran, gênant l'utilisateur au quotidien.

Puisqu'il est petit, l'eeePC Touch est léger (1 Kg) et peu encombrant. Il bénéficierait toutefois d'une clé 3G et d'un abonnement pour recevoir la télévision à minima, voire faire office de GPS également histoire de multiplier les usages.

l'écran peut être pivoté sur 360 degrés
L'écran peut être pivoté sur 360 degrés © Asus

En tant que PC son rôle est limité par la taille de l'écran et du clavier, mais aussi par ses spécifications techniques : un processeur Intel Atom Z520 à 1,33 Ghz, une mémoire vive de 1 Go, et un disque dur SSD riquiqui de 16 Go. Autant dire que pour le moment, seul Internet peut lui convenir comme usage. Pour cela, il dispose d'une puce WiFi bienvenue. L'écran est de toute façon médiocre et pas vraiment pratique pour regarder des vidéos. 

A 449 euros, la machine est toutefois concurrencée par les smartphones, ces téléphones haut de gamme multi-usages comme le HTC Hero, le Motorola Dext, le Sony Ericsson Satio, le Nokia N97, le Samsung Galaxy ou l'iPhone d'Apple. 

  Autonomie : 4 heures environ

Asus / Ordinateur portable