Faire un film avec Live Movie Maker en 5 étapes Ajouter du texte et de la musique

Maintenant que le découpage est fait et que transitions et fondus sont placés, on approche de la fin. Il vous reste à vous occuper du son. Ce qui est un gros morceau dans un logiciel de montage professionnel, est ici simplifié à l'extrême. De fait, on n'a pas accès à ses pistes sons. Il faut se contenter de quelques options présentes dans l'onglet Edition : volume sonore global, et création de fondus audio (pour que le son augmente en début de séquence et s'estompe en douceur en fin). 

On peut également placer une musique de fond, à l'aide d'un MP3 qu'on importe en fin de projet. Apparaît alors un nouvel onglet d'outils audio, permettant de caler correctement le morceau de musique avec l'image. Avec la possibilité de faire des coupures, de définir des points de début et de fin.  

Pas de possibilité de poser une voix OFF directement depuis le logiciel. Il faut enregistrer sa voix à part (via Audacity par exemple), puis l'importer comme si c'était une musique, et la caler au mieux avec l'image. 

en rouge, le nouvel onglet, et la piste audio qui apparait sur l'image
En rouge, le nouvel onglet, et la piste audio qui apparait sur l'image © Capture Windows Live Movie Maker

Même principe pour le texte : lorsqu'on en ajoute apparaît un nouvel onglet : outils texte, rassemblant toutes les options disponibles. C'est très intuitif, puisqu'on édite directement son texte (avec couleurs, polices...) dans la vidéo prévisualisé, comme on le ferait sur une image sous Paint. Il reste ensuite à définir la durée d'affichage, et éventuellement son animation. C'est enfantin.  

pour faire un générique ou une légende
Pour faire un générique ou une légende © Capture Windows Live Movie Maker

Windows