Bien choisir son GPS Les critères de choix

L'écran

Deux éléments sont à observer sur un écran GPS. D'abord sa taille, qui va déterminer le confort d'utilisation mais aussi l'encombrement du terminal. Les terminaux plus petits sont vendus moins chers et offrent une meilleure autonomie mais sont un peu moins lisibles. On trouve deux principaux formats pour les GPS auto : 3,5 pouces et 4,3 pouces soit 8,9 et 10,9 cm respectivement.

un produit complémentaire au gps, l'avertisseur de radars communiquant
Un produit complémentaire au GPS, l'avertisseur de radars communiquant © Alerte GPS

Ensuite, il est conseillé de vérifier la qualité de l'écran. La dalle doit être mate pour éviter les reflets, et la luminosité réglable et si possible assez élevée pour garder une bonne lisibilité en pleine lumière du soleil.

La fixation

Selon les modèles et les constructeurs, la fixation proposée varie. Avec les modèles les moins chers, on dispose souvent d'une simple ventouse à coller à son pare-brise. Bien entendu, cela laisse des traces à l'intérieur qu'il faudra nettoyer, et surtout l'efficacité de la ventouse faiblit avec le temps, entrainant la chute de l'appareil en situation.

La fixation sur un pied mobile est plus pratique, mais faut-il encore que ce pied s'adapte à votre intérieur de voiture. A vérifier avant de porter un choix définitif sur le modèle de GPS de vos rêves.

Radars, points d'intérêts et informations de circulation

Les informations cartographiques font partie des principaux critères. La plupart des GPS intègrent désormais la position des radars fixes, mais peu proposent une alerte pour les radars mobiles. Dans le haut de gamme, on trouve généralement des systèmes vous informant des conditions de circulation en temps réel. Pratique mais pas forcément indispensable.

De même, sur tous les GPS, on trouve une base de points d'intérêts (restaurant, station d'essence, camping...) qui dépend du modèle et du constructeur. Regardez bien sur la boîte ce qui est proposé.

France, Europe ou Monde

Enfin, mais c'est le plus évident, un GPS basique n'inclut que la cartographie du pays concerné. Pour avoir une carte non pas nationale mais européenne, il faut débourser quelques euros supplémentaires. Le surcoût est en moyenne de 50 euros, quelque soit le constructeur. Encore un peu plus rare et donc plus cher, certains GPS sont valables à la fois en Europe et en Amérique du Nord.

Kit mains libres

Certains GPS haut de gamme proposent aussi un kit mains libres. Un micro vous est alors vendu à part (oreillette Bluetooth ou oreillette filaire) pour donner les indications à l'oral au GPS, qui dispose ainsi d'un système de reconnaissance vocale. L'efficacité de la reconnaissance vocale étant parfois fluctuante et le prix élevé, on évitera généralement cette option.

GPS