Les réseaux 3G saturés aux heures de pointe

 

Au même titre qu'il se forme des embouteillages aux heures de pointe sur nos routes, la 3G sur le réseau de nos chers opérateurs de téléphonie mobile semble elle aussi subir le même sort. Selon un expert de l'Idate (institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe), ce serait les smartphones et clés 3G qui occasionnerait cet engorgement. Normal me direz-vous, vu que les opérateurs ont inondé le marché de spots ou d'affiches publicitaires vantant les mérites de la télévision en 3G, ou encore l'arrivée massive de netbooks vendus avec des clés Internet 3G+. Cette poussée du consommateur  vers une utilisation frénétique de data a très largement contribué à ce problème de saturation. Selon cet expert, si les opérateurs ne réagissent pas rapidement, cela pourrait aboutir à des risques de panne du réseau, comme on peut en voir de plus en plus souvent maintenant. Amis opérateurs vous voilà prévenus.

Autour du même sujet