Téléviseur : nos conseils et explications pour ne pas se tromper Quel écran pour quelle pièce ?

Une chose sur laquelle on n'insiste pas assez, c'est le rapport entre le salon ou la chambre dans laquelle on installe la télévision, la diagonale de l'écran et la résolution (DVD, TNT HD ou Blu-ray).

Prenez une affiche en 4 par 3, dans le métro par exemple, placez vous à un mètre, vous verrez une image assez affreuse, composée de points grossiers. A 4 ou 5 mètres, l'image retrouvera toute sa netteté. Et bien un téléviseur c'est pareil, les points étant les pixels.

Dire que grands écrans = grands salons, ce serait réducteur. Les hautes résolutions (la HD) permettent une image superbe sur un téléviseur de 100 cm et plus, sans nécessiter un grand recul. Attention toutefois, ce n'est valable que pour du contenu HD.

 

Cas pratiques

Si vous avez 2 mètres de recul vous pouvez voir sans distinguer les pixels :
-Du contenu 1080p (Blu-ray) sur un téléviseur HD de 110 cm (42 à 47 pouces)
-Du contenu 720p sur un téléviseur de 80 cm (32 pouces)
-Du contenu basse définition (standard en 576p ou parfois même en 480p) sur un téléviseur de 66 cm (26 pouces).

Si vous avez 3 mètres de recul, tous les moniteurs HD (1080p), même de plus de 130 cm, vous donneront une image parfaite sur du contenu HD. Pour du contenu 720p, mieux vaut rester en dessous des 50 pouces. D'une manière générale, avec un recul de 3 mètres, on évitera un téléviseur de plus de 100 cm de diagonale (40 pouces) pour éviter les points disgracieux.

Et à partir de 4 mètres, vous pouvez acquérir un 52 pouces (132 cm) les yeux fermés.

un téléviseur de 2,74 m (108 pouces)
Un téléviseur de 2,74 m (108 pouces) © Sharp

 

 

 

 

Autour du même sujet